En 1944, pour prendre la suite des cours professionnels qui ont lieu au collège BAGGIO, la chambre syndicale du bâtiment et des travaux publics de Lille décide la création d’un Centre de Formation Professionnelle.

            Pour abriter les ateliers, la chambre syndicale choisit un ancien hospice désaffecté situé à Loos, rue de Londres. On y construit deux ateliers, qui abritent les sections de gros œuvre, maçonnerie, cimentage, carrelage. On divise en deux parties l’ancienne chapelle dont le rez-de-chaussée sert de réfectoire et le premier étage de salle de classe et d’atelier de peinture. Le matériel est fourni par les entreprises sous forme de prêts et de dons. Les autres équipements sont financés par le Secrétariat d’Etat à la Jeunesse, qui, dépendant du Ministre de l’Education Nationale, prend la gestion du Centre de Formation Professionnelle le 1er janvier 1945.

            Monsieur Maurice DUHAMEL est nommé à la tête du Centre le 1er février 1945. Le Centre de Formation Professionnelle prend alors un essor et une renommée dont les professionnels du bâtiment et les autorités académiques reconnaissent la qualité. Les sections de maçonnerie, de cimentage, de carrelage, de menuiserie-charpente, de peinture, de plomberie-zinguerie et de serrurerie-forge fonctionnent au cours de l’année 1945. En 1946, il est créé une section de chauffage central. Un internat est mis en place en 1946.

            En 1947, les locaux font l’objet d’une expropriation mais des préfabriqués sont construits pour compenser la perte des anciens. Après de nombreuses démarches, la décision est prise de construire un nouvel établissement ; la ville de Loos achète un terrain de deux hectares et en fait don à l’Etat, qui doit se charger de la construction, rue Guy Mocquet.

            L’architecte André SCHMITZ élabore des plans dès 1953. Le premier coup de pioche est donné en mai 1955, les travaux ayant été retardés faute de crédits.

            Le 03 mai 1956, le directeur Monsieur DUHAMEL décède accidentellement, et c’est Monsieur André JUMEAU qui prend la direction à la rentrée scolaire 1956.

            Fin 1957, un crédit de 180 millions de centimes est alloué ; le chantier, qui avait été suspendu de 1957 à 1958, reprend et la rentrée 1958 se fait dans le nouvel établissement.

            Une nouvelle section est créée : couverture. Le dortoir de l’internat peut accueillir 120 élèves au lieu de 55.

            Monsieur Paul TREDEZ succède à Monsieur JUMEAU, lui aussi disparu tragiquement en mai 1979.

            En 1984, Monsieur Roger CABRE prend la direction de l’établissement et assure la rénovation de ses sections.

            En 1986, le nom de Maurice DUHAMEL est donné à l’établissement en souvenir de son travail et de l’attachement qu’il avait manifesté pour la promotion du lycée.

            En 1992, Monsieur Bernard PERON remplace Monsieur Roger CABRE à la direction du lycée Maurice Duhamel