Récit d'une journée à Paris avec les élèves de 1 TBORG et quelques élèves d'autres classes

Après un départ au petit matin qui n'a pas découragé les élèves, tous présents avant l'heure du rendez-vous - félicitations à eux! -, nous sommes arrivés à la Cité des Sciences et de l'Industrie de La Villette.

    

Passé l'étonnement de découvrir le Solar Impulse suspendu au milieu du hall, nous avons profité de l'exposition "Corps et sport" qui proposait de nombreux ateliers ludiques et interactifs :

Mesure de la vitesse de la balle au tennis

Simulation de course et tir de précision au biathlon (pour nos élèves, moins souvent pratiqué en individuel qu'à deux, avec l'un qui court et l'autre qui tire...)

     

Enregistrement de mouvements libres ou de gestes techniques (quelques aventuriers nous ont montré leur talent en escalade, d'autres ont tenté la danse classique - ce qui a parfois donné lieu à des scènes fort drôles pour le public... merci pour le spectacle Walid!)

    

Jeu de vitesse de dribble au football, qui là encore s'est souvent terminé en pratique libre.

   

Nous avons ensuite profité du temps ensoleillé pour déjeuner au Parc des Buttes-Chaumont

 

puis déambuler dans le Cimetière du Père Lachaise devant lequel la ville rendait hommage aux victimes de la Première Guerre mondiale. De nombreux élèves ont spontanément pris le temps de lire quelques noms et beaucoup ont été impressionnés par la longueur de la liste.

 

   

Il était ensuite l'heure de prendre la direction de l'Atelier des Lumières pour découvrir l'exposition immersive consacrée à Gustav Klimt,

une exposition haute en couleurs!

 

 

 

 

Nous sommes restés quelques minutes supplémentaires pour voir le programme court consacré à l’oeuvre du peintre et architecte F.Hundertwasser, héritier de la Sécession viennoise et qui incarne un renouveau artistique fortement marqué par la révolution initiée par Klimt.

  

 

Paroles d'élèves : "Au premier abord, l'exposition ne nous semblait pas tellement intéressante car nous pensions que ce serait comme dans les musées. Après avoir fait des recherches sur l'Atelier des Lumières nous avons compris que ce n'était pas de ce genre mais plus des projections d'oeuvres sur murs, sol, bassin d'eau et miroirs. Cette exposition nous a bien plu, on pouvait regarder de n'importe où et on était plongé dans les oeuvres."

 

Pour leur faire plaisir, notre chauffeur de bus a ensuite eu la gentillesse de nous emmener le long des Quais de Seine

 

jusqu'aux pieds de la Tour Eiffel où nous avons fait une pause rapide mais mémorable au vu de l'enthousiasme, voire de l'émerveillement des quelques élèves qui ne l'avaient jamais vue "en vrai"...

 

Pour finir, nous n'avons pas échappé aux bouchons pour quitter la ville et ne sommes arrivés qu'à 20h, mais personne ne s'est plaint, chacun semblant satisfait de cette longue mais belle journée à la capitale.